Mu1Prénom et nom:

Murielle Bertrand

Âge:

27 ans

Surdité et moyens de communication:

Murielle est sourde profonde. Elle s’exprime en français oral et en langue des signes.

Fonction:

Responsable des ressources humaines et des finances chez CBM (Christoffel Blindenmission) EU Office.

Parcours scolaire:

J’ai fait mes études Secondaire en Education Physique à l’Institut Sainte-Marie de Jambes (ISMJ), près de Namur. Ensuite, j’ai commencé la comptabilité générale au FESN de Namur mais je n’ai pas terminé ces études.

Parcours professionnel:

En mai 2009, j’ai commencé à travailler comme femme de chambre à l’hôtel « Le Château de Namur ». Je suis restée là-bas pendant 1 an.

A partir de décembre 2009, j’ai jonglé entre mon travail de femme de chambre à mi-temps et un nouveau poste d’assistante administrative au CBM EU Office (Christoffel Blindenmission), également à mi-temps. J’ai cumulé les deux mi-temps pendant environ 6 mois. Ensuite, je suis passée à temps-plein au CBM EU Office. Là-bas, j’ai commencé comme Assistante administrative, puis je suis devenue Responsable administrative, puis Responsable administrative et finance et enfin j’ai accédé à mon poste actuel : Responsable des ressources humaines et des finances.

Difficultés rencontrées:

Sur le marché de l’emploi :

Au sein du CBM EU Office je n’ai jamais rencontré aucune difficulté et ce pour une bonne raison (ndlr : c’est un organisme d’intégration des personnes handicapées). Ailleurs qu’au CBM, les gens sont généralement beaucoup moins sensibilisés à la surdité et donc plus méfiants. Par exemple, quand j’ai postulé à l’hôtel en tant que femme de chambre, ils ne voulaient pas m’engager. Ils hésitaient beaucoup à cause de ma surdité. Comment, par exemple, j’allais faire pour répondre au téléphone ? Ma responsable à l’hôtel m’a avoué, des mois plus tard après mon engagement, qu’au départ le directeur ne voulait pas m’engager parce que j’étais sourde. Mais que ma responsable avait alors beaucoup insisté.

Conseils aux jeunes sourds

Il faut s’engager en tant que bénévole dans des associations pour que les gens puissent voir de quoi tu es capable en tant que personne sourde. C’est une bonne façon de gagner la confiance des gens. Ces stages et activités bénévoles peuvent ainsi déboucher sur des potentielles offres d’emploi !
Il faut également aller voir sur des sites comme Wheelit (www.wheelit.be) ou comme le Sarew (http://www.ffsb.be/emploi-sarew). Moi, c’est via Wheelit que j’ai trouvé mon travail au CBM EU Office.

Une autre option peut être de travailler dans des associations de personnes sourdes. Dans tous les cas, il faut se bouger et rester motivé !

Retrouvez d’autres profils ici !