Pierre2Prénom et nom:

Pierre Delforge

Âge:

31 ans

Surdité et moyens de communication:

Pierre est sourd profond. Il communique essentiellement en langue des signes. Il utilise l’écrit et un peu de LPC (Langue Parlée Complétée).

Fonction:

Agent administratif à mi-temps chez Info-Sourds.
Professeur d’informatique à mi-temps à l’IRSA (Institut Royal pour Sourds et Aveugles).

Parcours scolaire:

J’ai fait mes maternelles au CMAP (Centre Médical d’Audiophonologie), situé à Montegnée (Liège) et mes primaires dans une école à Andenne, dans l’enseignement normal.

J’ai eu des problèmes de retard scolaire parce que c’était dur pour moi de suivre les cours. Mes parents ont fait appel à une aide pédagogique de l’APEDAF (Association des Parents d’Enfants Déficients Auditifs Francophones), Josée Comparato, qui m’a beaucoup aidé. Comme j’avais trop de retard, je suis retourné au CMAP pendant un an pour réussir mon C.E.B. J’ai fait mes études secondaires à l’IRSA.

Pour les études supérieures, je suis allé dans une école de promotion sociale (manuelle et technique) à Huy pour étudier un graduat de gestion administrative. J’ai toujours adoré enseigner à des élèves. Ensuite, j’ai fait un Certificat d’Aptitudes Pédagogiques (CAP), en lien avec l’informatique.

Parcours professionnel:

Depuis 2008 (et jusqu’à aujourd’hui) je travaille à mi-temps à Info-Sourd, comme agent administratif.
Depuis 2009 (et jusqu’à aujourd’hui aussi) je travaille mi-temps dans l’enseignement : je suis professeur d’informatique à l’IRSA.

Difficultés rencontrées:

Durant les études:

Mon parcours scolaire a vraiment une période difficile pour moi car j’ai souvent manqué d’interprète pour pouvoir suivre correctement les cours.

Sur le marché de l’emploi:

En ce qui concerne le parcours professionnel, je n’ai jamais eu aucun obstacle jusqu’à maintenant car j’avais des facilités et des connaissances qui m’ont, entre autres, permis d’entrer chez Info-Sourds ainsi qu’à l’IRSA.

Conseils aux jeunes sourds:

Il est très important de laisser les jeunes faire ce qui les passionne. Je voudrais être un exemple pour les jeunes. Mes parents m’ont laissé faire mes choix. Ils m’ont laissé être autonome. C’est important de laisser les jeunes choisir et de leur faire confiance. Il faut les motiver et les aider à avoir confiance en eux. Si la motivation baisse fortement, ils risquent d’être malheureux. Surprotéger les jeunes ne les aide pas à aller vers l’autonomie. De plus, il est important d’avoir un métier qui nous plaît pour être heureux.

Selon moi, il faut :
1) Avoir confiance en soi
2) Être motivé
3) Faire ce qui vous passionne
Si on ne se connait pas soi-même, il est impossible d’avancer, ou alors plus difficilement. Avoir une identité claire, en tant que personne sourde, aide à avancer. Nous avons alors moins de problèmes à communiquer avec les autres ou à savoir quel moyen de communication utiliser. Tout cela sans avoir honte de ce que nous sommes. Par exemple, ma femme sait très bien parler alors qu’elle est sourde. Elle le sait et l’accepte, et elle l’utilise au quotidien pour son travail.

Retrouvez d’autres profils ici !