Les cahiers de la Salamandre N°5 : Clairentendants !

clairentendants-2-7fae7En 2005, l’APEDAF publiait un « Petit vade-mecum de l’usager* de l’aide pédagogique de l’APEDAF ». Ce document évoquait, du point de vue de l’aide pédagogique, les différentes facettes de l’intégration d’un élève sourd ou malentendant accompagné dans sa classe par une employée de notre service. Sous le titre « Clairentendants ! Attention ! Enfant Sourd en milieu ordinaire », une nouvelle édition de cet ouvrage vient de paraître dans la collection « Les Cahiers de la Salamandre ». Considérablement augmentée,…

En termes de praxis sur lesquelles il convient aussi de s’interroger et d’informer, le livre reprend le texte original, une large description des différentes situations rencontrées, mais désormais, il donne aussi la parole à tous les acteurs clefs de l’intégration d’un élève sourd ou malentendant. Indiquer comment nous nous y prenons était une chose ; oser entendre comment cela peut-être perçu et vécu prend une toute autre dimension.
Divisé en quelques sections, le livre donne d’abord la parole à des parents. Si le témoignage de Fabienne De Clerck avait déjà paru autrefois dans les actes d’un de nos colloques, celui de Jacques Duchêne est lui, inédit. Tous deux nous indiquent comment l’investissement des parents, les questions qu’ils se posent, (et tiennent parfois pour eux), sont essentiels au confort de l’enfant face à sa scolarité.

Ce qu’en disent les élèves, ensuite, n’est pas moins instructif. Si pour eux, l’aventure est derrière eux, Candy Petit, Caroline Kinet, Frédéric Soeur nous ont volontiers « confessé » leurs récits d’élèves Sourds intégrés. Comment s’intégrer, s’épanouir, enfin étudier dans un groupe classe quand un tiers, adulte nécessaire est présent ? Tous trois on s’en doutait un peu, nous démontrent comment en termes d’ambivalence cela n’est pas toujours très simple… Malgré des découragements, on retiendra surtout que leur détermination a été capitale dans la réussite d’un projet qu’on avait d’abord pensé pour eux…
Parents ou aides pédagogiques, nous savons comment les réticences d’un seul au sein d’une équipe d’enseignants peuvent compromettre un projet d’intégration. Malgré toutes les informations que nous pouvons diffuser, un tour du côté de la salle des professeurs démontre surtout que lorsque légitime en milieu ordinaire, la méconnaissance domine les pratiques au risque de les faire échouer. Quelques professeurs ont répondu à quelques questions : leçon de l’interview ? On n’informe jamais assez, on a tout à gagner à communiquer.

Par ailleurs, le livre donne également la parole aux aides pédagogiques. Sans doute les mieux à même d’évaluer l’évolution de l’intégration de leurs élèves Sourds, celles-ci n’ont pas toujours l’impression qu’on les écoute, que, parmi les multiples partenaires de ces projets pluridisciplinaires, leur parole n’a pas toujours le poids qu’elle mérite. Or, leur travail suppose une grande disponibilité, d’indéniables facultés d’adaptation, une bonne dose de discrétion et de patience. Nous lirons comment celles-ci, qui, petites filles n’avaient jamais rêvé de devenir aides pédagogiques de l’élève sourd, font preuve d’un sens certain, fort utile, de l’autocritique et de la remise en question.

Dans un dernier chapitre, la question de la scolarisation de l’élève sourd est enfin abordée sous un angle historique. Historienne, Constance Decock nous a en effet autorisés à publier la première partie de son mémoire de fin d’étude à l’UCL. Son article décrit dans le détail l’évolution de l’IRSA, de sa création jusqu’aux premières lois organisant et encadrant, chez nous, l’enseignement spécial à l’horizon des années 1970. Etayé de quantité de références, déjà identifiées pour certaines, encore totalement inédites pour d’autres, gageons que ce morceau d’Histoire, nous éclairera sur le contexte où, dans l’esprit de quelques parents, ont pu germer les premiers projets d’intégration de leur enfant Sourd ou malentendant. Gageons encore, vivement, qu’il suscitera aussi l’une ou l’autre vocation de chercheurs.
Enfin, pour avoir sous la main tous les renseignements utiles en termes d’intégration de l’élève sourd en enseignement ordinaire, le livre se termine par tout un appareil encyclopédique, répertoire, textes de lois, décrets, circulaires,… Préface et préambule, quant à eux, donnent une idée de l’esprit dans lequel ces différents témoignages ont été rassemblés.

Coll., « Clairentendants ! Attention ! Enfant Sourd en milieu ordinaire ! », Bruxelles, APEDAF ASBL, 2011, Les Cahiers de la Salamandre, n°5, 182 p.
Prix : 15 €
Intéressé?  Contactez-nous!

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *