DSC_9101-Modifier-ModifierPrénom et nom:

Sophie Mascia

Âge:

21 ans

Surdité et moyens de communication:

Sophie est sourde profonde bilatérale avec des implants cochléaires.

Fonction:

Étudiante en 4ème année de sage-femme

Parcours scolaire:

J’ai fait mes études secondaires en sciences économiques à l’Athénée Royal de Dour.
Actuellement, je suis en 4ème année à la Haute École Provinciale du Hainaut-Condorcet à Mons, dans la section sage-femme.
J’ai également suivi des cours du soir d’espagnol (niveau UF6). Je suis aussi des cours du soir langue de signes (niveau UF2).

Difficultés rencontrées:

Durant les études:

Du fait que je parle très bien, parfois on ne me croyait pas sur ma difficulté à comprendre. Ou alors les gens oublient que je suis sourde… Par exemple, à l’école secondaire, pour les cours de langues, lorsqu’on passait une cassette, le professeur avait du mal à croire que je ne comprenais pas du tout. Il avait donc du mal à faire la différence entre le manque de connaissance du vocabulaire et le fait de comprendre de l’audio sans lecture labiale !
Certaines situations, comme le téléphone, me freinent professionnellement. Je me débrouille au téléphone avec les personnes que je connais. Mais lorsqu’il faut téléphoner ou répondre à un inconnu, je panique à l’avance à l’idée de ne pas comprendre et de me faire ridiculiser en ligne….

Sur le marché de l’emploi:

Dans mon métier, je serai parfois amenée à porter un masque. Ce ne sera pas facile pour comprendre les collègues masqués. Sinon de manière globale ça se passe bien !

Conseils aux jeunes sourds:

Il ne faut pas se laisser abattre par les jugements comme : “c’est impossible” ou “tu n’en es pas capable” qui émanent de certains professionnels voire même parfois de la famille ou des amis. Personnellement, ce n’est pas mon cas, j’ai toujours été très soutenue par ma famille ! Merci à eux.
Je pense qu’il faut montrer toutes ses capacités et surtout prouver qu’on peut être “comme” des entendants sur certains points. Et si on a des difficultés, il ne faut pas pour autant avoir peur de le dire ! Plus vous allez vous investir, plus les personnes entendantes sur le marché de l’emploi vont croire en vous plutôt qu’en quelqu’un d’autre. Et ce à cause de la volonté et des efforts que vous aurez menés pour y arriver !

Interview de Sophie sur TéléMB:

Sophie a été contactée pour un reportage à la télévision! L’interview intitulée “Sophie sera sage femme malgré sa surdité” est à voir et revoir sur le site de TéléMB Mons.

Voir l’interview de Sophie

Mons - Sophie sera sage femme malgré sa surdité !

Retrouvez d’autres profils ici !