Campagne 2018 – Sourds dans la circulation

En Belgique, 10 % de la population souffre d’une déficience auditive plus ou moins importante. En Fédération Wallonie-Bruxelles, cela représenterait près de 25.000 personnes atteintes d’une surdité profonde à totale et 425.000 personnes malentendantes. 

Données approximatives basées sur recoupement des statistiques de l’INSEE en 1998-1999 et celles de l’ONE en 2012– les acteurs de terrain parlent de chiffres sous-estimés puisqu’il n’existe en FWB aucune étude statistique réalisée auprès de cette population.

Ces personnes, considérées comme à mobilité réduite (PMR), partagent notre quotidien sur la route que ce soit à pied, en voiture, en vélo, en train, ou en transport en commun. Elles rencontrent donc certaines difficultés en tant qu’usagers « plus vulnérables » et nécessitent la mise en place d’aménagements adaptés afin de garantir leur autonomie.

Malgré les progrès techno­logiques et en matière de prise en charge de la surdité, le nombre de personnes sourdes ou malentendantes devrait encore augmenter de façon significative dans les prochaines années.  De plus, il peut également arriver à chacun de se retrouver momentanément dans l’incapa­cité d’entendre (musique trop forte, bruits ambiants excessifs, etc.) : nous parlerons alors de personnes momentanément sourdes.

Un accès à la mobilité pour tous

Dans ce contexte, il est nécessaire de mener des campagnes et des politiques inclusives afin de veiller à la sécurité des usagers sourds et de leur offrir un cadre de vie dans lequel ils puissent agir de manière autonome.

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation 2018, l’APEDAF se penche sur la thématique de la mobilité et plus particulièrement sur la question de l’accès à la mobilité pour les sourds et les malentendants.

L’APEDAF plaide pour la mise en place de solutions et de politiques publiques permettant de garantir aux personnes sourdes ou malentendantes non seulement l’accès à la route, mais aussi la sécurité et l’autonomie.

Nos objectifs de campagne

  rappeler ou faire prendre conscience que des personnes sourdes ou malentendantes partagent notre quotidien sur la route que ce soit à pied, en voiture, en vélo, en train, ou en transport en commun;

 sensibiliser le public aux dangers ou aux difficultés que peuvent rencontrer ces usagers « plus vulnérables ». Le monde de la route est un monde fait de bruits et de nuisances. Les personnes sourdes doivent donc redoubler d’attention afin de veiller à leur sécurité ;

 faire évoluer les comportements pour favoriser une plus grande sécurité et autonomie des usagers sourds ou malentendants ;

 procurer une certaine autonomie pour les enfants sourds permettant de rassurer leurs parents.

Pour plus d’infos sur cette thématique, retrouvez ici l’analyse « Sourd dans la circulation » ainsi que la Synthèse de l’analyse.

Découvrez-en plus sur:

  Surdité et mobilité, les infos à retenir (en images), ici

 Nos actions et outils de campagnes, ici

  Infographie : Qu’en pensent les sourds et malentendants ? ici

Les bonnes pratiques d’ici et d’ailleurs,  ici

Le Collectif Accessibilité Wallonie-Bruxelles (CAWaB),  ici

Pour obtenir plus d’infos sur cette campagne ou pour acquérir l’un de nos outils, contactez nous:
n.ginocchio@apedaf.be
m.heylbroeck@apedaf.be