La période Covid a laissé le public sourd et malentendant dans une détresse considérable face à l’impossibilité de communiquer avec les entendants, cette période nous a démontré l’importance de la communication visuelle.

Comment recevoir une information urgente et utile par les voies de communication standards ?
Comment vivre et s’occuper au quotidien dans une période où tout est axé sur l’audio- visuel (cours en distanciel, rendez-vous médicaux via zoom, réunion de travail via teams ou temps libre devant le petit écran…) ?

NOUS NOUS SOMMES POSÉS LES QUESTIONS SUIVANTES : 

  • Qu’est-ce que le sous-titrage ?
  • N’est-il pas envisagé que dans le cadre de la traduction linguistique ?
  • A-t-on pris en compte tous les publics concernés ?
  • Comment voir apparaître plus de sous-titrage dans nos sociétés ? 

 

Avant tout, il est bon de rappeler ces chiffres :

  • En Belgique, en 2016, sur 11 267 910 habitants, 1 002 844 étaient sourds ou malentendants (FFSB)
  • 8,9% de la population belge a besoin de sous-titrage dans son quotidien (FFSB)
  • Au-delà de 60 ans, la surdité affecte entre 20 et 43% de la population (FFSB)
  • D’ici 2050, une personne sur quatre aura des problèmes d’audition (OMS)
 

L’enjeu de l’accessibilité touche au droit fondamental d’accès à l’information et à la culture ainsi qu’à l’intégration des personnes en situation de déficience sensorielle à la vie démocratique et sociale (revendication de la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées). (CSA Belgique, s.d.)

L’accessibilité doit être considérée en termes d’obligation et pas seulement comme un service occasionnel à la personne handicapée. 

Pour cette raison que l’APEDAF, dans le cadre de sa campagne d’éducation permanente de 2022, se penche sur la question du sous-titrage et principalement sur l’importance de l’accessibilité des contenus audiovisuels en tant que sources d’information du grand public.

En tant qu’association de parents d’enfants sourds et malentendants, nous souhaitons qu’à l’avenir, nos enfants bénéficient de plus d’inclusion dans l’audiovisuel.

Téléchargez ici notre analyse et communiqué de presse 

Nos outils

Pour atteindre les objectifs de la campagne, nous avons décidé de créer 4 outils de sensibilisation et d’interpellation. Ils ont pour but de provoquer une prise de conscience par rapport à l’importance du sous-titrage dans la vie de la personne sourde ou malentendante mais aussi de donner les outils à tous pour pouvoir les créer dans leurs pratiques quotidiennes. Vous pouvez visionner ou télécharger nos outils en cliquant sur les liens.  

  1. Manuel d’inclusion des personnes sourdes dans l’audiovisuel.  manuel d’inclusion – campagne 2022 (un téléchargement)
  2. Guide du sous-titrage 5 étoiles.  guide 5 étoiles – campagne 2022 (un téléchargement)
  3. Manuel d’activation des sous-titrage sur les décodeurs belges.  manuel décodeurs – campagne 2022 (un téléchargement)  
  4. Vidéo d’interpellation sur la difficulté de la lecture labiale et l’importance du sous-titrage (avec Rose Paynel). 

Notre affiche

Pour télécharger notre affiche A3 :  Affiche A3 – campagne 2022 (un téléchargement)  

campagne 2022 - affiche jpg

Une question ? Une réaction ? 

N’hésitez pas à nous contacter 

éducation.permanente@apedaf.be

02 644 66 77